La régie publicitaire de Google : le modèle change!

La donne change, le continent Européen adopte les règles en vigueur aux USA et au Royaume Uni pour les liens sponsorisés, a annoncé Google le 4 Aout dernier.

L’objectif est clair : ouvrir à plus d’annonceurs les liens sponsorisés apparaissant après une recherche sur une marque déposée. Cette nouvelle règle entrera en vigueur à partir du 14 septembre. Le principe est en réalité très simple. Jusqu’à présent, les marques pouvaient demander au groupe californien de ne pas afficher les liens de toute autre annonceur, lors d’une recherche spécifique sur leur marque. Concrètement vous tapez BMW, vous ne pouvez pas tomber en lien commercial sur le site de Mercedes. Ce privilège ne sera bientôt qu’un lointain souvenir !

Google a choisi de réorienter son moteur de cette façon, car selon lui, cela sera plus bénéfique pour l’utilisateur. Ainsi non seulement il aura le site officiel de la marque mais aussi, tous les services liés au produit qui ne sont pas forcément proposés par la marque, ou encore les concurrents qui tenteront d’attirer les consommateurs chez eux. Dans le cas de l’achat d’une voiture, il aura aussi l’adresse de garages, mais aussi un catalogue de pièces détachées ou le site officiel du nouveau concurrent chinois. Ainsi les internautes verront « plus d’annonces pertinentes quand ils auront effectués une recherche » expliquait récemment Ben Nowick porte parole de Google pour la publicité en Europe.

C’est en fait tout simplement une réduction du champ de contrôle des marques sur internet. Cette évolution est en fait une conséquence d’une décision de la cour européenne de justice rendue en mars : «  Si une marque a été utilisée en tant que mot-clé, le titulaire de celle-ci ne peut pas invoquer le droit exclusif qu’il tire de sa marque contre Google ». Google change donc les règles car forcé de le faire, mais aucun expert ne se risquerait à dire que cela pourrait avoir des conséquences néfastes pour le géant américain.

Une chose est sûr, la bataille sur internet devient de plus en plus féroce et la protection de son image chaque jour un petit peu plus compliqué. Alors que les internautes sont chaque jour plus nombreux et les enjeux sont de plus en plus grand, les marques n’ont pas de moyens pour gérer efficacement leur image sur internet. Internet est aujourd’hui reconnu comme un média à part entière et Google a donc logiquement ouvert ce média à la concurrence. C’est le début d’une nouvelle ère de la publicité sur internet.

Espérons que de nouvelles entreprises, avec des méthodes innovantes aideront les marques à répondre à leurs nouvelles problématiques !

Comments
  1. edouard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *