Le marché de la publicité: Asie-Pacifique, Amérique du Nord, qui est le plus gros?

Alors que cette question ne suscitait pas la moindre interrogation il y a une dizaine d’années, il faut aujourd’hui s’adonner à des calculs savants pour obtenir une réponse.

Une chose est sûre, alors qu’historiquement le marché américain a toujours semblé être le monstre indétronable, la passation de pouvoir ne fait désormais plus aucun doute. L’étude réalisée très récemment par emarketer.com en collaboration avec Starcom MediaVest Group tire une conclusion très claire: « the question is not whether Asia will overtake North America in advertising spending; the question is when. »

Aujourd’hui les dépenses publicitaires nord américaines sont toujours au premier rang. En 2010, les experts attendent un marché culminant à $176,6 milliard alors que seulement $135,1 milliard seront dépensés en Asie pour l’année 2010. Mais, les chiffres intéressants ne sont pas ceux là. En effet, les prévisions de croissance du marché nord américain est de 2% jusqu’en 2014 alors que les asiatiques afficheront une croissance de 4 à 8% sur la même période. A ce rythme là, il devient envisageable que le classement s’inverse à l’horizon 2016-2017.

Alors comment expliquer cette forte différence de croissance? Une fois de plus, c’est internet et la téléphonie mobile qui sont les premiers responsables. En effet,  les dernières estimations affirment qu’il y a, en 2010, environ 850 millions d’utilisateurs de téléphones portables rien qu’en Chine, soit plus que toute la population des Etats-Unis. Et le tableau suivant montre les prévisions d’évolution du nombre d’utilisateurs d’internet en Asie pour les cinq prochaines années.

Evolution du nombre d'utilisateurs d'internet en Asie sur la période 2010-2014

Arrêtons là les statistiques (notons tout de même le potentiel de croissance encore incroyable que représente l’Inde), vous l’aurez compris, les perspectives sont telles que même les américains sont battus. Il va falloir apprendre à composer avec le nouvel ordre des choses: les produits manufacturés ne seront pas les seuls à venir de Chine, même les nouvelles tendances marketings ne viendront bientôt plus d’Amérique mais de l’orient, alors il ne me reste plus qu’à vous demander une chose:

Parlez vous mandarin?

No Responses

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *