Les patrons du CAC 40 ne se soucient pas de leur e-reputation

Dans l’ensemble, les dirigeants d’entreprises du CAC 40 ne prêtent pas attention à leur e-reputation, c’est ce qui est ressorti du baromètre Hopscotch sur la e-reputation.

Les dirigeants du CAC ont une visibilité relativement forte sur Internet de part leur statut, mais il s’agit là d’une visibilité non contrôlée, voir non désirée. Sur les 40 patrons, aucun ne tient de blog, chose de plus en plus courante dans le milieu de la politique par exemple. 5% d’entre eux ont un compte Facebook et 16% un profil Viadeo ou LinkedIn. La conséquence est que le contenu de ce qu’il se dit sur eux sur Internet n’est pas maîtrisé. Ils se trouvent parfois confrontés à des hordes d’internautes en colère dont ils ne peuvent pas contenir les affronts.

On se trouve une nouvelle fois face au problème d’Internet, ou l’information est éparpillée et difficile à contenir (nous parlions notamment de ce sujet récemment). Il est très compliqué pour un patron, ou toute autre personne lambda de maîtriser son e-reputation si elle ne prend pas la peine d’offrir un lieu centralisé d’information et d’échange entre lui et ses interlocuteurs (actionnaires, consommateurs…).

Dans une autre dimension, Sampleo proposera ce lieu. Un lieu de centralisation de l’information, de dialogue et de conseil autour de multiples produits.

Suivez l’actualité de Sampleo sur la page fan facebook !

Comments
  1. Alain Bensimon

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *