Plus les marques ont de fans Facebook, moins ils les suivent activement !

Une récente étude réalisée par le cabinet EdgerankChecker fait la lumière sur le taux de clics et le taux de partage d’un lien posté sur la page fan d’une marque. Au delà du fait que ces taux soient extrêmement bas (ce qui est normal lorsqu’on repense à la règle du 90-9-1) ce qui nous a le plus surpris c’est que ces taux évoluent en fonction du nombre de fans sur la page.

Ainsi lorsqu’une page de moins de 1000 fans aura en moyenne un taux de clic supérieur à 1%, une page disposant de plus de 100 000 fans ne dépassera même pas les 0,1%.
En effet les premiers consommateurs à suivre une marque sur les réseaux sociaux sont ceux qui ont une affinité toute particulière avec elle. Plus la page se démocratise, plus il est compliqué d’impliqué ses fans.

Le tableau ci dessous illustre très bien cette tendance.

Plus on a de fans, moins ils sont impliqués !

Plus on a de fans, moins ils sont impliqués !

Il faut tout de même noter que l’ensemble de ces liens sont toujours plus cliqués que les Facebook Ads qui affichent un taux de transformation souvent inférieur à 0,05%.

La conclusion à tirer de tout cela est relativement simple. Si une marque n’est pas sur Facebook pour tirer un quelconque avantage compétitif mais exclusivement pour transmettre de l’information, il vaut mieux utiliser des plateformes moins sexys comme les flux RSS mais qui ont le mérite d’être beaucoup plus efficace.
Les marques doivent donc comprendre que les réseaux sociaux ne sont pas fait pour transmettre des informations à leur consommateurs mais pour échanger avec eux ; recueillir des avis et discuter doivent être leur objectif… parce que générer du clic ça ne marchera pas !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *