Les restaurants n’hésitent pas à créer des faux avis : exemple du MKP bar sur Cityvox

En ce lendemain de fête du travail, revenons au cœur d’une des préoccupations majeures de Sampleo: la chasse aux faux avis.
Un site a retenu notre attention: Cityvox. Plus précisément le MKP bar, classé premier bar sur 378 à Paris.
Étonné par l’engouement provoqué par ce bar sur Cityvox, Sampleo a décidé de se rendre sur place pour se faire sa propre idée… Verdict? Effectivement ce bar est sympa, mais d’autres bars équivalent à Paris n’ont strictement rien à lui envier. Bref là n’est pas le problème.

Le problème est plus précisément la provenance des avis postés sur ce bar, en témoigne la fréquence des notes de 5/5 où strictement aucun défaut n’est mis en avant.
Un exemple avec cet avis qui semble tout droit tiré de la plaquette publicitaire du bar:

Nous pouvons rajouter que 11 des 15 utilisateurs ayant posté une note de 5/5 concernant MKP n’ont eu une activité sur Cityvox qu’une journée et n’ont écrit que le strict minimum d’avis pour pouvoir être publié.

Jusque là, on peut émettre des doutes sur la provenance de ces avis sans pour autant pouvoir en tirer des conclusions.

Mais le plus grave, c’est que le personnel du bar masque très mal le fait qu’eux aussi postent leur avis sur leur propre bar. Démonstration: un membre de Cityvox poste un commentaire classique, c’est à dire avec les points forts et les points faibles du bar. Comme d’habitude, une réponse lui est faite, sauf que cette fois-ci un serveur lui propose directement de lui offrir un verre.

Vous vous dites que le fait que les salariés du bar répondent aux consommateurs est plutôt une bonne chose? Effectivement…sauf que quelques mois plus tard le serveur ne s’est pas gêné pour poster un avis sûrement pas tout à fait objectif:

Je vous laisse vous faire votre propre avis: Bar MKP sur Cityvox

De bonne guerre me direz-vous? Sauf quand c’est le consommateur qui est berné…

Il est évidemment très compliqué pour Cityvox de détecter des pratiques malhonnêtes, c’est pourquoi l’AFNOR, en collaboration avec Sampleo, est en train de mettre en place une norme sur les avis consommateurs.

Sur Sampleo, nous faisons la chasse aux faux avis consommateurs, mais nous pensons qu’il est indispensable que les marques puissent disposer d’un droit de réponse aux commentaires qui sont fait à leur sujet. C’est d’ailleurs ce que nous faisons pour les produits que nous mettons à l’essai (un exemple ici).

Suite à notre article, Cityvox nous a sollicité pour un droit de réponse, le voici, honnête et transparent, vous pouvez avec ça vous faire votre propre opinion.

« Chez Cityvox nous luttons tous les jours contre les faits que vous pointez du doigt, ces fameux faux avis déposés par les propriétaires ou le personnel des établissements que nous référençons.

Nous sommes en effet depuis toujours très vigilants sur la qualité des avis. C’est pourquoi, outre la modération de chaque avis avant diffusion, nous avons mis en place des règles nous permettant de détecter bon nombre d’avis frauduleux. Vous comprendrez que, pour éviter leur contournement, nous ne communiquions pas sur toutes ces règles mais par exemple les avis déposés dans un délai court depuis une même adresse IP, déclenchent une alerte et sont souvent refusés après investigation.

Cela dit nous recevons et traitons chaque jour un grand volume d’avis et il peut parfois arriver que certains d’entre eux passent au travers des mailles du filet. C’est rare mais malheureusement cela peut arriver.

Concernant le Bar qui fait l’objet de votre article, sachez que nous sommes intervenus dès le mois de février et que nous avions alors retiré de nombreux avis que nous avions jugés comme frauduleux.

Votre article aura permis d’attirer notre attention sur l’existence d’autres avis litigieux et nous vous en remercions. Nous avons immédiatement placé ce lieu dans le club très fermé des lieux suspects pour lesquels nous appliquons des règles de modération d’avis extrêmement restrictives. On est passé en quelque sorte au niveau d’alerte écarlate pour reprendre la terminologie du plan Vigipirate…

Du fait de l’application immédiate de ces règles exceptionnelles, aucun avis n’est diffusé à ce jour sur la fiche de ce bar. C’est dommage pour les avis véridiques et sincères qui malheureusement ne sont plus affichés aussi du même coup mais nous ne pouvons pas prendre le risque de recommander un établissement sur la base d’avis frauduleux. »

Pierre, responsable chez Cityvox

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *