Le marché de la publicité en extérieur, médaille d’or des Jeux Olympiques et Paralympiques 2012.

Le marché de la publicité en extérieur est d’ores et déjà le grand vainqueur des Jeux Olympiques et Paralympiques 2012. En effet, les dépenses médias d’affichage ont augmenté de près de 30% par rapport à la même période l’an dernier. Les prévisions anglaises parlent même de la plus grande croissance jamais enregistrée sur une année pour ce secteur de la publicité.

Alors même que de nombreuses marques lançant habituellement leurs campagnes en juillet et août ont fait l’impasse pendant les JO, force est de constater que le vide laissé a été comblé par les sponsors officiels « London 2012 » d’un coté mais aussi par leurs concurrents directs. Ces derniers ont su profité de l’espace publique pour attirer l’attention des consommateurs à l’extérieur des enceintes officielles.

En concurrence directe avec Adidas, sponsor officiel de l’événement, Nike a ainsi été le plus gros investisseur non officiel pour les campagnes d’affichage extérieure pendant la période des Jeux Olympiques et Paralympiques.

Les recettes prévisionnelles pour 2012 tablent sur un chiffre allant jusqu’à 920M £, commissions d’agences médias inclues, soit près de 740M £ net hors commissions d’agences médias,  représentant ainsi le meilleur chiffre pour le secteur depuis la crise de 2008.

Ces résultats s’expliquent bien évidemment par le retentissement médiatique d’un événement de l’ampleur des Jeux Olympiques, permettant ainsi l’augmentation du prix de chaque espace média mais se justifie également par l’assouplissement des normes réglementaires en matière de publicité, autorisant notamment la multiplication des supports de communication mis à la disposition des marques.

Pistorius Londres

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *