Faux avis sur Internet… HTC accuse Samsung

On peut être numéro un mondial des téléphones portables, être en guerre contre les plus grands (je parle d’Apple bien entendu) et pourtant avoir recours à des pratiques toutes petites… ! La semaine dernière, une nouvelle dévoilée par le site taiwanais TaiwanSamsungLeaks, relayé par PC Advisor, a fait l’effet d’une bombe : Samsung payerait des étudiants pour poster des avis négatifs sur les produits HTC, le concurrent de l’enseigne Coréenne.

Le site affirme même s’être procuré des preuves de cette supercherie (pour tout vous avouer nous n’avons pu déchiffrer ce document mais tout laisse à pense qu’il s’agit là d’une preuve flagrante !).

Le magazine français l’Expansion nous précise que « suite à ces accusations, la Taiwan’s Fair Trade Comission a ouvert une enquête après avoir reçu une série de plaintes. Elle a fait remarquer que pour une telle violation des lois commerciales, la peine encourue est une amende allant jusqu’à 835 000 dollars. » Une broutille pour Samsung vous direz vous ? Oui, peut être, mais le problème est bien au delà de l’argent, mais la crédibilité du groupe qui est engagé sur cette affaire.

D’ailleurs, Samsung n’a jusque là pas nier cette nouvelle se contentant d’un commentaire sur sa page Facebook en disant que le goupe « a cessé toutes activités marketing incluant la publication de commentaires anonymes ».

Comme le rapporte la BBC, le constructeur assure qu’à l’avenir son marketing sera en adéquation avec la philosophie de transparence et d’honnêteté de la compagnie. « Cet incident récent est malheureux et a eu lieu à cause d’une compréhension insuffisante de ces principes fondamentaux » ajoutait-il, en précisant qu’il allait mieux former ses employés pour éviter qu’un tel événement ne se répète.

HTC quant a lui a avertit qu’il n’excluait pas de « prendre les mesures appropriées » pour protéger l’entreprise et ses consommateurs.

faux avis sur Internet Samsung

Faux avis sur Internet, même Samsung s'y met !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *