L’avis du lundi : la newsletter, peut-être en danger avec Google ou pas …

Gmail se subdivise en 3 catégories, une boite pour les courriers traditionnels, une autre pour les réseaux sociaux et une autre pour les mails promotionnels. C’est cette boite qui nous intéresse à l’heure actuelle car cette ségrégation est loin de plaire aux marques. La polémique enfle ! Surtout en Outre-Atlantique.

C’est le cas d’Uniqlo aux Etats-Unis. Et pour cause : le taux d’ouverture du mail promotionnel a baissé de 5% depuis l’apparition de la segmentation des mails reçus ! C’est la raison pour laquelle Uniqlo a envoyé une newsletter à tous ses clients pour ne pas manquer les mails promotionnels.

gmail_tabs_resized

Il y a un moyen pour ne plus séparer les différentes sorte de mails, mais encore faut-il que le consommateur soit disposé à le faire.

Il n’y a qu’une seule réaction à avoir pour les marques, redoubler d’inventivité et d’audace pour pousser le client potentiel à être exposé à son message de communication. Face à cette nouveauté « made in Google », la résistance s’organise.

Pourtant, tout le monde n’est pas sur la même longueur d’onde. Des spécialistes de Marketing affirment pourtant que ce nouveau système de segmentation des mails est un moyen pour les entreprises de faire preuve d’innovation et d’audace.

Et il y a des moyens efficaces pour garantir l’exposition du message aux clients.

Pour commencer (et c’est important) il faut soigner de plus en plus le contenu des mails, les rendre plus attractifs, plus agréables pour le récepteur.

Ensuite, il vaut mieux favoriser les gros consommateurs, il vaut mieux cibler avec pertinence un consommateur plutôt que d’envoyer des mails insipides qui ne restent pas dans l’esprit de votre cible tant le message est vide et sans intérêt.  C’est important.

Gmail_logo

D’autre part, il vaut mieux jouer avec le temps pour attiser la curiosité de la cible (mettre en avant des propositions limitées dans le temps par exemple).

A l’heure des réseaux sociaux, ignorer ce formidable moyen de communication est un suicide en termes de visibilité et de notoriété. Il faut jouer là-dessus (les prévenir d’un mail important est l’exemple le plus logique et le plus pertinent en tout cas !).

En France, peu d’entreprises ont réagi suite à cette nouveauté. On peut citer le site de la SNCF ainsi que celui de Cdiscount.

000031819

Mais on peut d’ores et déjà affirmer que c’est un tournant pour les entreprises et qu’elles vont devoir s’adapter d’une manière ou d’une autre. Affaire à suivre …

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *