La lutte contre les avis consommateurs !

Internet est une jungle, les avis faux y fleurissent sur la toile mais comment savoir si un avis est bidon ou pas ?

La réponse à cette question n’est pas simple. En effet il est tellement facile de poster des faux avis sur internet pour soigner son e-réputation. Mais qui se cache derrière ses faux commentaires ?

Avec Internet, les avis consommateurs ne sont plus réservés à une seule élite qui avait le droit et le pouvoir de laisser des avis. Maintenant, absolument tout le monde peut laisser son propre avis sur tout. Internet à démocratisé l’avis consommateur.  On peut même parler de consomm’acteur .

L’avis profane, c’est justement l’avis que monsieur tout le monde peut laisser, mais ce n’est pas pour ravir les experts qui jugent les avis pas assez techniques et trop subjectifs. Mais qu’on le veuille ou non, cet avis laisser par un citoyen lambda se rapproche plus de nous que celui des experts.

Il est beaucoup plus difficile de s’attacher aux avis des experts tout simplement parce qu’ils ne sont pas comme nous.  On peut même penser qu’ils sont soudoyés pour laisser un avis positif ou négatif. Les consommateurs n’ont plus confiance dans les avis d’expert car ils ne vivent pas la même expérience que nous. Ce ne sont plus les commentaires les plus pertinents.

Puis, il y a le fake,

La fake ce sont les gens qui prennent Internet pour un exutoire, un endroit où ils se déchainent.

Ils se déchaînent d’autant plus qu’ils savent très bien que l’anonymat est de mise. Il est si facile de se cacher derrière un pseudonyme pour se « payer » une marque. Les conventions sociales n’existent plus, et il est si difficile de traquer les faux avis. D’autant plus que si la diffamation et toutes pratiques commerciales jugées trompeuses sont punis pas la loi, il est extrêmement difficile de voir le vrai du faux.

Bien sûr il y a les netiquettes (les lois communautaires) pour rappeler gentiment qu’internet n’est pas une jungle mais ce n’est pas vraiment suffisant. On peut même dire que ce phénomène à donner lieu à une véritable analyse du comportement du consommateur sur internet.

Pour reprendre Karim Ben Younes de l’huffington post, Internet n’est pas un ersatz de GTA, il faut sensibiliser les internautes aux règles de la bienséance. La  norme AFNOR n’est que le premier pas. C’est un véritable enjeu parce que, comment savoir quelles sont les avis qui méritent notre attention ou pas. Et dans le monde des avis consommateurs, c’est sans doute la question la plus difficile.

avis-consommateurs-marques

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *