Quand le consommateur lambda devient le symbole d’une marque !

C’est la normalité qui est à la mode en ce moment. En effet la normalité rassure, il apparaît maintenant comme un nouveau levier d’achat surtout dans l’e-commerce. Les temps changent.

Le consommateur lambda séduit de plus en plus, mais pourquoi ?

4084

Aujourd’hui, chaque consommateur est un mannequin en puissance, c’est ce que nous explique Liz Eswein, co-fondatrice de The Mobile Media Lab « Au lieu de mettre en avant un modèle aux mensurations trop parfaites pour être communes, les marketeurs préfèrent utiliser des gens qui ressemblent à la moyenne des acheteurs ».
Les réseaux sociaux sont à ce niveau, le meilleur moyen de diffuser du contenu qu’il soit texte et/ou image… particulièrement les photos. Fini les shoots à des prix exorbitants ! Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest, sont devenus les vitrines des marques de prêt-à-porter. On share, on tweet, on pin… en moins de 2 clics une photo se retrouve dispersée sur la toile pour le plus grand bonheur de la marque.

D’où l’apparition récente de Fanreel, un outil intelligent et novateur qui aide les marques à référencer les photos hastaguées pour les afficher sur leurs sites d’e-commerce (en n’oubliant pas de demander l’autorisation aux consommateurs). Ainsi, chaque marque peut créer une véritable passerelle entre la photo et leurs pages produits (c’est assez séduisant).

Les chiffres sont impressionnants, les consommateurs sont six fois plus enclins à acheter un produit mis en avant par une photo générée sur un réseau social d’après la responsable e-commerce de Dannijo, Mary Mentz.
Et avec ça, nous apprenons aujourd’hui même que Facebook est prêt à mettre 1 milliard de dollars sur la table pour faire l’acquisition de l’application Snapchat… décidemment, le monde de la photo a le vente en poupe !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *