L’avis du Lundi : Un standard international pour des avis consommateurs fiables

L’importance des avis consommateurs augmente de jour en jour, de plus en plus de e-consommateurs se fient aux avis en ligne avant de consommer. Cet élément de réflexion est devenu une habitude chez une majorité d’internaute, en effet, environ 90% des internautes lisent des avis consommateurs en ligne et 70% d’entre prendront leur décision en fonction de ce qu’ils lisent.

Les avis de consommateurs permettent donc d’influer sur un produit et donc ont une influence directe sur les ventes. Une enquête du nom de Digital Life menée il y a quelques temps par TNS, leader en recherches marketing nous montre que sur 72 000 internautes interrogés, venant d’une soixantaine de pays, la moitié publie des avis en ligne.

Ces chiffres nous rappellent à quel point les avis consommateurs ont une importance cruciale dans la décision d’achat du client et donc une influence indéniable sur les ventes.

EuropeFlagCMYKcopie

Malheureusement, les avis consommateurs ont bien sur leur part d’ombre, les faux avis consommateurs, par exemple, les avis positifs publiés par la marque elle même pour inciter à la consommation ou au contraire les faux avis négatifs qui sont écrits pour détruire la concurrence sont une plaie que chaque pays essayent de combattre.

En France, par exemple, la norme AFNOR qui a été validé fin Juin 2013 a permis  de faire une grand pas dans la lutte contre les faux avis consommateurs. En Allemagne, une jurisprudence très riche existe déjà quant à la publication d’avis consommateurs. De nombreux pays tentent de combattre les faux avis de consommateurs à l’intérieur de leurs frontières.

 

afnor_normalisation

Mais comment faire lorsque notre e-commerce est présent dans toute l’Europe ? Devons nous nous adapter pour chaque pays aux normes en vigueur à l’intérieur des frontières ?

C’est la question que nous nous posons aujourd’hui, en effet, de nombreux commerçants aimeraient profiter de normes standardisées au statut européens afin de ne pas être obliger à devoir s’adapter à chaque réglementation. La mise en place d’un standard européen dans un premier temps puis international dans un second temps quant à la gestion des avis consommateurs, permettraient de facilité l’adaptation et la gestion de l’e-réputation pour les commerçants voulant s’étendre sur l’ensemble ou sur quelques pays européens ou internationaux.

Si aujourd’hui en Europe, le commerce n’a plus de frontière pourquoi les avis consommateurs en ont ils ?

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *