Sécurité routière : des conducteurs invités à leur propre enterrement

« T’as encore fait le con sur la route et c’était la fois de trop ».  Une femme en noir s’effondre sur le pupitre.  Une autre ajoute «je pensais que ça n’arrivait qu’aux autres, et pourtant me voilà ».

Un enterrement, de quoi passer un mercredi soir à se morfondre. Sauf que cette fois – ci pas de défunt dans le cercueil. Alors que se passe – t – il ?

Cette vidéo très émouvante est en fait une campagne marketing lancée par l’IBSR (Institut Belge pour le Sécurité Routière).  Dans cette caméra cachée, pas de gags ni d’arnaques, mais des individus censés retrouver leurs amis, qui se retrouvent  finalement à leur propre enterrement. Leurs proches défilent sur l’estrade, et s’adressent à eux, comme s’ils étaient réellement morts.

Les habitués de mauvaise conduite sur la route à qui les campagnes de prévention précédentes n’avaient pas fait effet, prennent alors conscience de la douleur de leurs proches. Ces derniers, effondrés, s’imprègnent parfaitement du personnage qu’ils redoutent d’avoir à incarner un jour dans leur vie et adressent tant bien que mal un dernier discours à l’accidenté imaginaire.

Dans un flot de larmes, la cérémonie prend alors un tout autre tournant. Conscients de la chance qu’ils ont de toujours être envie et voulant à tout prix éviter à leur entourage une telle cérémonie, les « défunts » tombent alors dans les bras de leurs proches en se promettant probablement de devenir plus prudent sur la route.

Une dernière phrase  conclut le spot « faites ralentir vos amis avant qu’il ne soit trop tard » et atteint en plein cœur chaque personne qui a regardé cette vidéo.

En France l’année dernière, 3250 personnes ont perdues la vie dans un accident de voiture. Alors n’attendez plus, partagez cette vidéo et sensibilisez vos proches à la dangerosité de la route !

Retrouvez aussi un ancien article Sampleo sur une campagne de prévention routière: http://www.blog.sampleo.com/blog/2014/01/10/pause-publicitaire-du-vendredi-securite-routiere-en-nouvelle-zelande/

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *