L’expérience effrayante de la réalité augmentée

Imaginez vous vous promenant sur l’avenue marchande la plus longue du monde, flânant devant les vitrines des quelques 300 magasins.  Vous êtes sur Oxford Street à Londres, et pour l’instant, mis à part la pluie, votre journée se déroule tranquillement.

Sauf que tout à coup, en vous réfugiant sous un abribus le temps de sortir votre parapluie, vous apercevez des soucoupes volantes dans le ciel.  Bluffé, vous ne cessez de scruter la rue, en essayant de comprendre ce qui vous arrive. Mais un tigre arrive tout à coup en courant vers vous et vous déloge alors de cet abribus mystère. Que se passe-t-il ?!

Ne vous inquiétez pas, même si l’expérience est effrayante tout cela n’est pas réel ! Ce concept, connu sous le nom de la réalité augmentée, est en fait ici un dispositif mis en place ici par Pepsi pour sa campagne marketing choc Pepsi Max. En superposant des images réelles de la rue et des images virtuelles, Pepsi arrive à surprendre chaque personne qui passe sous cet abribus.

Leurs réactions ici :

Même si ce concept est récent, Pepsi n’est pas la seule entreprise à s’en servir. Sous une forme plus interactive,  Ikea offre par exemple à ses adeptes la possibilité de visualiser directement les meubles dans leur salon. Pour cela il suffit de télécharger l’application et de se munir du catalogue. Posé sur le sol, ce dernier est détecté par l’application qui projette alors les équipements que l’on souhaite visualiser dans la pièce.

L’objectif est donc très simple : permettre d’augmenter la perception visuelle, en intégrant dans le monde réel des éléments virtuels. Et que ceux ci soit effrayants, ou permettent au contraire d’anticiper des achats, l’objectif est le même : marquer les esprit avec des techniques marketing hors normes. L’avenir de la réalité augmentée est donc flou, mais très prometteur.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *