Quand « négatif » rime avec « constructif »

Aujourd’hui, les consommateurs (et surtout les internautes !) ont pour habitude de se référer à l’expérience de leurs pairs, avant de passer à un acte d’achat. Nous  l’avons suffisamment souligné précédemment, les avis consommateurs sont désormais un incontournable, tant au niveau personnel (qu’est ce que vaut ce produit ?) qu’au niveau de l’entreprise (j’ai besoin d’avis pour recruter de nouveaux consommateurs).

Mais de plus en plus, contrairement à ce que l’on pourrait penser, certaines entreprises promeuvent les posts d’avis négatifs. Masochisme ou pure folie ? Pas du tout ! L’objectif est uniquement de faire rimer  « négatif » avec « constructif ».

Comment pouvez-vous savoir que votre produit  est trop « ceci », ou que les clients cherchent plutôt « cela » si vous-même vous ne voulez pas vous confronter à un œil extérieur ?

Comment voulez-vous que ce même client, déçu par votre produit, reste un consommateur régulier si vous ne l’autorisez pas à exprimer sa déception, pour ensuite tenter de le comprendre et de mettre fin à ces problèmes?

Evidemment les chiffres peuvent décourager : 93% des Français ont déjà renoncé à un achat après avoir lu un avis négatif. Mais le principal est de ne pas accueillir un avis négatif comme une attaque personnelle, mais comme un axe d’amélioration à prendre en compte. D’autant que les avis laissés sur internet sont considérés comme la source d’information la plus fiable : une bonne raison de ne surtout pas se laisser décourager !

Il est donc important de laisser ses consommateurs s’exprimer librement. C’est pour cette raison que chez Sampleo, nous publions l’intégralité des avis laissés par les testeurs.

images

Retrouvez nos 4 conseils pour vous aider à répondre aux avis négatifs ici :

http://www.blog.sampleo.com/blog/2013/11/11/4-conseils-gerer-vos-avis-consommateurs-negatifs#sthash.x7y5A7Z5.dpuf

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *